L’argumentation en action

J'utilise la théorie de l'argumentation dans divers projets (fp7 européen, avec les autorités de certification DGA-TA et DGAC, etc.). je l'utilise pour deux raisons :

Ces travaux sont largement inspirés des théories de l’argumentation et plus particulièrement des travaux de : Stephen Toulmin, Chaïm Perelman, Lucie Olbrechts-Tyteca, Philippe Besnard, Anthony Hunter, Douglas Walton, Phan Minh Dung. Merci à eux.

Argumentation pour la validation, l'accréditation ou la certification

L'objectif des diagrammes d'argumentation est d'organiser et de visualiser, de manière synthétique, tous les éléments clés prouvant la validité d’une propriété pour un produit. Le diagramme d'argumentation ne représente pas le processus, mais permet de modéliser la rationalité, la raison qui sous-tend les documents et les opérations de Vérification et Validation (V&V). En fait, il organise l’ensemble des éléments de preuves nécessaires à un développement.

Publications

  • Thomas Polacsek. Validation, Accreditation or Certification: a New Kind of Diagram to Provide Confidence IEEE Tenth International Conference on Research Challenges in Information Science (RCIS'16), 2016.
  • Pierre Bieber, Frédéric Boniol, Guy Durrieu, Olivier Poitou, Thomas Polacsek, Virginie Wiels, Ghilaine Martinez MIMOSA: Towards a model driven certification process, 8th European Congress Embedded Real Time Software and Systems (ERTS2’16), 2016.

Keynotes

  • Invited by NATO to speak on using argumentation theory in a V&V context at the Lecture Series on "Application of Verification and Validation of Models, Simulations and Data" (MSG-123). September 2014 at the NATO M&S COE Facility Caserma De Cicco Piaz in Rome, Italy / April 2014 in Stockholm, Sweden, and May in Ottawa, Canada.

Argumentation comme aide et support d’analyse à la prise de décision collaborative

Nous définissons un processus pour aider la prise de décision faite par des experts dans un cadre collaboratif (modélisation collaborative, choix de conception ou de validation collaborative). A cela nous ajoutons un cadre formel qui permet de comprendre et d’analyser automatiquement la décision finale. Dans la pratique, nous proposons une méthodologie en deux étapes : une modélisation graphique du débat pour aider les experts et un cadre plus formel pour garder une trace des motivations d’une prise de décision.

Publications